Ouvrir un restaurant sans diplômes

cooking, profession and people concept - happy male chef cook with tablet pc computer at restaurant kitchen

Toutes personnes ne venant pas directement de la restauration et qui souhaite créer un projet dans la food s’est posé cette question. Est-il possible d’ouvrir un restaurant sans diplômes ou certifications ?

Plusieurs réponses sont possibles en fonction de votre projet.

Tout d’abord, au niveau des diplômes, aucun n’est obligatoire pour monter un restaurant. Bien qu’avoir un CAP est un plus. Bien sûr, dans les activités artisanales comme boulangerie ou pâtisserie, la réponse paraît évidente. 

Pour ce qui est des formations, et licences d’exploitations, cela diffère entre si vous souhaitez créer un restaurant rapide, un restaurant traditionnel ou à emporter.

En restauration rapide :

La restauration rapide a l’avantage de ne demander que peu de documents. Seule la formation HACCP est obligatoire pour ouvrir un projet de restauration rapide ou un food truck. Cette formation peut être finançable par votre Compte Professionnel de Formation, auprès de nombreux organismes de formation. 

L’hygiène étant très importante au sein d’un restaurant, l’image de votre restaurant en dépend. Il est donc important d’appliquer ces bonnes pratiques dans votre quotidien de restaurateurs.

Ensuite les différentes formations de gestion spécialisée en restauration sont conseillées, mais pas obligatoires. Elles sont également finançables par votre compte de formation professionnel.

Si vous souhaitez vendre de l’alcool au sein de votre restaurant rapide, il vous faudra alors une petite licence de restaurant (boissons non distillées) ou une licence de restaurant (boissons distillées), qui sont obligatoires si vous vendez de l’alcool. Par ailleurs, de nombreux acteurs de la restauration rapide font le choix de ne pas vendre d’alcool afin de ne pas passer cette formation.

En restauration traditionnelle

En restauration traditionnelle, les mesures sont différentes puisque dans la plupart des cas, les établissements vendent de l’alcool.

Un permis d’exploitation est alors nécessaire. C’est une formation de 10 à 20 heures obligatoire pour tout débit de boissons alcoolisées vous sensibilisant sur la santé publique liés à la restauration, la prévention et la lutte contre l’alcoolisme. 

Si vous vendez de l’alcool après 22 heures, demandez le permis de vente d’alcool la nuit.

Bien entendu, la formation HACCP est obligatoire pour au moins une personne dans l’établissement. Idem pour les restaurants rapides, l’hygiène étant au cœur de la restauration.

Comment obtenir les licences d’exploitation ?

Pour obtenir la licence d’exploitation, vous devez être titulaire d’un permis d’exploitation délivré à la suite d’une formation spécifique. Ensuite, il faut effectuer une déclaration préalable à la mairie (ou à la préfecture de police à Paris) au moins 15 jours avant l’ouverture de l’exploitation. 

Le dossier de déclaration doit comprendre le formulaire Cerfa n°11542*04, une pièce d’identité et le permis d’exploitation. 

A la suite de cette déclaration, l’administration vous remet un récépissé qui justifie la possession de la licence.

Son affichage est obligatoire sinon cela est passible de délit et de 3750€ d’amendes.

Selon le type de restauration que vous souhaitez mettre en place, les formations sont différentes et leurs tarifs doivent être intégrés dans votre prévisionnel.

N’hésitez pas à aller sur le site du gouvernement pour plus d’informations. https://www.economie.gouv.fr/entreprises/obtenir-licence-debit-boissons.

A bientôt sur Colab Kitchen !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Restons en contact

Tenez-vous au courant de l’avancement de Colab Kitchen

Colab Kitchen - Tous droits réservés