Comment ouvrir une Dark Kitchen ?

Comment ouvrir une Dark Kitchen

Depuis l’essor de la livraison de repas à domicile et des nouvelles façons de consommer, de nouveaux modèles économiques font surface afin de répondre à la demande croissante. Les Dark Kitchen sont en plein essor, amenant les restaurateurs à l’ère du numérique. Mais est-ce un modèle économique qui fonctionne ?  

Définition d’une Dark Kitchen :

Les Dark Kitchen, appelés aussi restaurants fantômes, ghost kitchen, cloud Kitchen, restaurant virtuel, … De nombreux noms de la food tech résumant simplement un restaurant sans salle ni devantures. Tout est produit à partir d’une cuisine professionnelle.

Les plats sont envoyés uniquement via les plateformes de livraison en ligne ou par le service de livraison du restaurant lui-même.

Un nouveau modèle de restauration qui fonctionne

Le principe des Dark Kitchen est d’optimiser ses coûts et de pouvoir se lancer facilement et rapidement à partir d’une cuisine. A partir de là, les opportunités sont infinies.

La flexibilité des cuisines fantômes vous permet d’ouvrir plusieurs marques au sein d’un même local afin de toucher plusieurs cibles différentes. 

Pour les restaurateurs ayant déjà leurs cuisines, il est possible d’ouvrir un restaurant fantôme au sein de votre établissement.

En résumé, ce modèle vous permet de conquérir de nouveaux clients, et de ce fait augmenter le nombre de commandes, tout en diminuant vos coûts d’exploitations.

Dynamiser le secteur de la restauration en période de COVID

Les Dark Kitchen permettent de surmonter la crise en continuant à faire des commandes avec un moyen peu onéreux et sans investissement

De nombreuses personnes parlent d’une nouvelle tendance de la restauration, mais ce concept de cuisine virtuelle va s’inscrire durablement dans le paysage de la restauration.

En effet, les façons de consommer ont évolué de façon disruptive, les consommateurs se sont tournés vers la livraison à domicile et ont compris le confort que cela apporte.

Quoi qu’il en soit, la livraison à domicile a le vent en poupe, et le marché des Ghost Kitchen devrait peser 2,18 milliards d’euros d’ici 2026.

Location d'une Dark Kitchen à Rouen

Les avantages d’ouvrir une Dark Kitchen

Les investissements au départ sont bien moindres que pour un restaurant traditionnel. En effet, nul besoin d’investir dans un grand local puisque vous n’avez pas besoin d’avoir une salle pour accueillir vos clients. De plus, les coûts d’exploitation sont inférieurs puisque vous usez moins d’électricité, moins de produits ménagers, mais aussi moins de masse salariale car il n’y a pas de services en salle.

Les investissements sont quasi nuls si vous louez un laboratoire tout équipé pour lancer votre Dark Kitchen.

Ensuite, l’analyse des données offerte par les applications permettent de mieux cibler ce que les gens aiment. Ainsi, vous avez la possibilité d’adapter votre concept.

Enfin, l’emplacement de votre cuisine virtuelle est moins important, la zone de livraison étant large. Vous pourrez ainsi réaliser des économies sur le loyer, mais aussi toucher une clientèle différente des centres-villes, plus résidentiels, n’ayant pas forcément accès à un service de livraison de repas.

Les opportunités qu’apportent les cuisines fantômes

Les Dark Kitchen ont l’avantage de n’utiliser qu’un emplacement à la fois, soit une seule cuisine. A partir de ce constat, libre à vous de gérer plusieurs marques au sein de la même cuisine, c’est à dire mettre en ligne différents types de cuisines, par exemple, il est tout à fait possible de produire des pizzas sur votre enseigne A, et de faire des burgers sur l’enseigne B. Cela vous permet de toucher une clientèle diversifiée, et d’optimiser vos coûts avec l’économie d’échelle.

Ainsi, grâce à l’analyse des données, vous pouvez voir ce que les gens souhaitent manger.

L’analyse des données, expliquée plus haut dans cet article, est offerte par les plateformes de livraisons, et permet d’obtenir de nombreuses informations sur les consommateurs et leurs besoins. Là-dessus, vous pouvez donc adapter votre concept ou votre menu en fonction de la data. Ces données vous permettent aussi de voir ce qui fonctionne ou non, et ainsi de mettre en avant cette recette ou au contraire, la retirer.

La flexibilité des cuisines virtuelles permet aux concepts culinaires de s’adapter en permanence à la demande, afin d’optimiser ses marges.

Les inconvénients que présente les Dark Kitchen

L’emplacement physique

Les cuisines virtuelles n’ont pas d’emplacement physique, ou d’enseigne propre, bien sûr la visibilité sera moindre que dans une rue passante. Mais la digitalisation permet aujourd’hui d’être bien plus présent et efficace dans sa communication afin d’attirer des consommateurs que physiquement.

Dépendance aux plateformes de livraisons

Si vous faites le choix de sous-traiter la livraison, vous deviendrez alors dépendant de ces plateformes. Mais ces services ont le vent en poupe, et les leaders du marché innovent constamment pour améliorer leurs services. En plus de bénéficier d’une visibilité mondiale. Il y a donc un faible risque que ces applications puissent tomber. 

Location cuisine professionnelle

 

La cuisine professionnelle de Colab Kitchen. crédit photo : @Matpixstudio

Comment ouvrir une Dark Kitchen ?

Comme pour tout projet entrepreneurial, il est important de bien réfléchir sur un concept qui peut plaire au plus grand nombre. Il vous faudra donc réaliser une étude de marché sur :

  • Le type de clientèle visé
  • Le type de restauration susceptible d’être séduisante
  • La localisation
  • Le calcul des coûts

Découvrez la méthode pour mener à bien son étude de marché.

Choisir son lieu :

Plusieurs choix s’offrent à vous :

Investir dans un local et y installer sa cuisine. Attention aux coûts qui peuvent en ressortir, votre marge devra supporter les amortissements investis.

Louer un local tout équipé : la solution pour les nouvelles entreprises et petites entreprises en livraison. Cette solution vous permet de variabiliser toutes vos charges, de démarrer votre activité sans risques, sans investissements, et de pouvoir travailler à votre rythme. 

La location de cuisine est la clé pour démarrer facilement.

Ces deux solutions sont à comparer.

Les formalités :

Pour toute entreprise de la restauration, vous devrez l’enregistrer auprès de l’organisme prévu à cet effet (CCI si commerçant, CMA si artisan).

Ensuite il vous faudra obtenir une assurance et passer la formation HACCP afin de respecter les bonnes pratiques d’hygiène dans votre cuisine.

Conclusion

Les Dark Kitchen sont un concept dans l’ère du temps, répondant au besoin des consommateurs de manger de plus en plus au travail ou à domicile.

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux, à bientôt chez Colab Kitchen !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Restons en contact

Tenez-vous au courant de l’avancement de Colab Kitchen

Colab Kitchen - Tous droits réservés