La recette pour maîtriser son marché en restauration

Nos formules Colab Kitchen

Vous avez un projet dans la restauration, une idée de recette originale, ou un nouveau concept à mettre en place ? Mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour réaliser votre étude de marché en restauration ? 

La première étape est de maîtriser son marché avant de prendre sa décision (sauf si vous avez le goût du risque). Voyons ensemble la recette de l’étude de marché.

 

Le marché 

Premièrement, vous devez effectuer au préalable une première étude de marché sur le secteur où vous souhaitez vous positionner. “Est-ce que je vise le marché des plateaux-repas ? Ou des sandwichs ?” En fonction de votre réponse, vous allez pouvoir déterminer une première ébauche de l’évolution de ce marché  :

  • Est-il porteur
  • Existe-t-il une tendance sur ce secteur ? 
  • Ou bien est-il en déclin ? 

De plus, vous allez pouvoir déterminer votre concurrence actuelle, et ainsi voir ce qu’ils proposent. 

 

L’étude de la concurrence 

Ensuite l’étude de la concurrence, il en existe deux types :

  • La concurrence directe : Des concepts de restauration sur le même créneau que vous, ils pratiquent le même type de cuisine que la vôtre. Ex : Vous faites des pizzas, vos concurrents directs sont les autres pizzerias.
  • La concurrence indirecte : Ce sont les concepts de restauration qui répondent au même besoin de votre cible mais n’y répondent pas de la même façon que vous. Ex : Vous faites des sandwichs, vos concurrents indirects sont les kebabs, les burgers.

Là dessus, analysez ce que font vos concurrents :

  • Quelles sont leurs faiblesses, 
  • Leurs forces, 
  • Les prix qu’ils pratiquent.


La zone de chalandise 

La zone de chalandise est une zone dans laquelle se trouve la majeure partie de votre clientèle. Vous pouvez la comptabiliser grâce à l’outil ODIL de l’INSEE. 

 

Le segment de clientèle 

Quelle est votre clientèle cible ? Il est important de bien la déterminer dans votre étude de marché afin de prendre les meilleurs choix lors de vos décisions sur la communication, l’établissement de vos formules,… 

Afin de cibler votre clientèle, posez-vous les questions suivantes :

  • Quelles sont leurs tranches d’âge ?
  • Quels sont leurs revenus ?
  • Quels sont leurs rythmes de vie ?
  • Comment consomment-ils ? (Click & Collect / livraison / sur place)
  • Quels sont leurs budgets restauration ?
  • Par quels moyens s’informent-ils ?
  • A quelle heure mangent-ils ?
  • Où mangent-ils ? 

Par exemple, si vous ciblez des étudiants, mettez en place un menu étudiant avec un tarif préférentiel ou organisez des partenariats avec les BDE (Bureau des étudiants) afin de mettre en avant votre restauration auprès de votre cible.

 

L’axe de différenciation

A la suite de ces étapes, cherchez le point sur lequel vous pouvez faire la différence par rapport à vos concurrents directs sur votre domaine d’activité. Cela peut être sur votre mode de distribution, sur le choix des ingrédients, ou même sur l’élaboration d’une recette inédite (= créer un nouveau concept culinaire). A vous d’analyser vos concurrents afin de trouver votre niche.

Exemple sur le marché des pizzas très concurrentiel : parmi toutes ces enseignes, comment se démarquer ? 

Solutions possibles : 

  • Venir travailler vos pizzas autour de recettes végétariennes, 
  • Travailler avec des producteurs locaux, 
  • Apporter un produit de qualité, 
  • Un nouveau concept pour la pâte à pizza, 
  • Des recettes originales, 
  • Travailler le prix face à la qualité. 

L’innovation peut être une solution afin de se différencier. En réalisant cette étude de marché en restauration, vous allez pouvoir analyser les différents concepts existant, mais aussi voir quels sont les concepts manquant sur votre zone. N’hésitez pas à regarder ce qui se fait à l’étranger afin de trouver de nouveaux concepts culinaires. 

 

Les valeurs

Ayez des valeurs et portez-les fièrement !

C’est ce qui fera votre identité, ce à quoi vos clients se tourneront. Cela peut paraître anodin, mais c’est ce qui permettra de construire votre image.

Ces valeurs peuvent porter sur le choix de vos fournisseurs, sur des achats raisonnés, sur un engagement écologique… Ces valeurs doivent vous correspondre, mais aussi correspondre à votre clientèle cible.

 

Développer son étude de marché plus loin 

Autres éléments à prendre en compte dans votre étude :

Réfléchissez de quelles façons vous allez pouvoir toucher votre cible. Comment allez-vous communiquer sur vos produits, et ainsi bâtir une communication efficace pour toucher le plus de personnes possibles. Dans cette partie, il vous faudra :

  • Lister vos moyens de communications (tracts, flyers, pub facebook,…)
  • Les chiffrer
  • Quels seront vos objectifs de communication ?

Les communications papiers vont vous permettre de toucher une audience assez large, tout en permettant à la population de connaître vos menus. 

Les réseaux sociaux quant à eux, permettent d’entretenir le contact avec vos consommateurs. 

Conclusion

Vous avez désormais la recette pour maîtriser votre marché. Bien sûr, la meilleure façon de savoir si cela fonctionne est de tester votre idée. Colab Kitchen vous donne la possibilité de le faire en louant un de nos laboratoires à l’heure.

Culinairement.

Si cet article vous a intéressé, partagez cet article sur les réseaux ! 

A bientôt sur Colab Kitchen !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Restons en contact

Tenez-vous au courant de l’avancement de Colab Kitchen

Colab Kitchen - Tous droits réservés